contact
téléphone

TÉLÉTRAVAIL, UNE RESSOURCE INHUMAINE ?

BUREAUX
30 avril 2021

Le télétravail a clairement permis à de nombreuses entreprises de maintenir leur activité pendant le confinement. Après une phase d'observation, il a même permis à certaines organisations de réaliser des économies en rendant tout ou partie de leurs bureaux. Il convient néanmoins d’être prudent quant à son impact sur la motivation et la performance des salariés.

Envahissant nos habitations en mars 2020 et entrainant des modes d’organisation difficiles, le télétravail partiel s'impose comme une composante de la vie des entreprises dans le "monde d'après". Il est d'autant plus primordial pour les sociétés désireuses d’instaurer ce mode de travail à long terme, de rester vigilantes quant aux conséquences psychologiques et sociales que ce dernier pourrait entrainer chez les collaborateurs.

Nous l’observons depuis un an maintenant, le distanciel présente de nombreux avantages pour l’employeur comme pour le salarié : réduction des dépenses de l’entreprise, gestion du temps et autonomie, baisse des interruptions et du parasitage de bureau... Mais il engendre également de nombreux risques psycho-sociaux.

Poussant à l’hyper-connectivité, le télétravail tend à effacer la frontière vie pro vie perso, entraîne l’isolement et multiplie le stress lié aux objectifs et à la pression exercée par certains dirigeants pour obtenir plus de rentabilité.

Selon l’étude HP sur la transformation du monde du travail :

31 % des salariés interrogésse sentent moins loyaux envers leurs employeurs lorsqu'ils télétravaillent

L’étude ClickShare révèle également que :

38 % des employés français interrogésont trouvé que le travail à domicile devenait moins agréable au fur et à mesure que le temps passait.


Un mode de travail a priori libérateur

qui a rapidement montré ses limites


Selon la dernière enquête d’empreinte Humaine, l’état psychologique des salariés ne s’est pas amélioré après 1 an de crise.

45 % d’entre eux continuent à être en détresse psychologique. Un chiffre d’autant plus important chez les jeunes : 62%.

Le cabinet révèle que les cas de dépressions chez la population active ont explosés ! passant de 21 % (fin 2020) à 36 % (mars 2021).


4 SALARIÉS SUR 10 SATURENT DU TÉLÉTRAVAIL...


40% des salariés disent saturer du « full remote » et plus particulièrement du manque de lien social.


6 SALARIÉS SUR 10 ÉPROUVENT DES DIFFICULTÉS À SE DÉTACHER PSYCHOLOGIQUEMENT DU TRAVAIL...


Alors même que les attentes en terme d’équilibre de vie ne cessent de croître, le surinvestissement en télétravail pose un réel enjeu de santé et de bien-être et concerne autant les managers, constamment sur le qui-vive, que leurs collaborateurs.

Il semble nécessaire de redonner un cadre à l’ensemble de l’entreprise !

Articles en lien

"Ma vie en télétravail"... Ils témoignent

Après 1 an de pandémie, de confinements répétés et de télétravail imposé, Arthur Loyd fait le point sur l’état psychologique des actifs français, l’organisation des entreprises et l’impact causé sur l’immobilier de bureaux. Retrouvez les témoignages anonymes de différentes expériences en télétravail pendant le confinement.

immeuble le solet saint herblain angeviniere

Coup d'oeil sur le secteur de l'Angevinière

Nous vous proposons de jeter un coup d’œil sur un immeuble neuf de bureaux situé à Saint Herblain dans le secteur de l'Angevinière, proche de la route de Vannes.

L’ODYSSEA, UN PROGRAMME TERTIAIRE HAUT DE GAMME SIGNÉ PRIMALYS

Nouvel intervenant sur le marché du tertiaire, le promoteur régional PRIMALYS s’apprête à livrer l’immeuble L’Odyssea à Saint-Herblain. Ce programme haut de gamme, labellisé HQE, a rencontré son public, aidé en cela par les équipes nantaises d’Arthur Loyd.